Pierre Bruneau English

Art postal

Timbré du cachet

Au départ, une idée toute simple visant à financer la location d'un atelier : produire mensuellement des calendriers destinés à une clientèle d'abonnés. C'était en avril 1989.

L'idée est demeurée bien vivante et a évolué jusqu'à sa forme aboutie : l'œuvre postale. C'était en janvier 1997.

Depuis, chaque mois, Pierre Bruneau produit des lettres qu'il poste à des collectionneurs. Véhicule timbré, tamponné, l'œuvre a du cachet. Le contenu est lié aux événements, aux projets et recherches en cours. Le nombre d'abonnements est limité à dix, incluant celui qu'il se destine.

Année